Le lieu

Beau-Site, ce petit coin de paradis pour un séjour de détente réussi, est orné d’un collier de diamants alpins, des sommets connus dans le monde entier.

« L’hôtel Beau–Site, un bâtiment en pierres de quatre étages, a été érigé dans un style Historicisme rural et doté en 1924 d’une véranda en bois vitrée. La maison n’a changé ni dans sa structure ni dans ses innombrables détails: fenêtres colorées qui, vers midi, transforment le couloir en kaléidoscope, ou les amples lavabos en céramique dans les chambres, l’intérieur qui surprend par la clarté des teintes et la générosité des volumes. Rénovée et adaptée dans un esprit sympathique d’insouciance mêlée de respect, cette maison idyllique permet aux plus stressés de retrouver la paix et le sommeil. »

Du guide « Les plus beaux hôtels de Suisse » de Patrimoine suisse, édition 2003
—————————————————————————-

Situation

Construit à l’ouest du village, quelque peu à l’écart, l’hôtel Beau-Site à Chemin-Dessus, bénéficie d’une valeur de situation élevée, du point de vue de la protection des sites. Le Beau-Site et le village de Chemin-Dessus est situé à une altitude de 1150 m.

Objet

« L’hôtel Beau-Site date, dans sa forme actuelle, de 1912. En 1924, le propriétaire, M. Pellaud-Crettex, vante la confort moderne de son hôtel (électricité, bains dans l’hôtel, poste, télégraphe, téléphone) es ses aménagements: grand véranda vitrée, terrasse, terrain de tennis, terrain de croquet. L’hôtel est construit sur 5 niveaux (le dernier sous le toit en demi-croupe). Une grande véranda au 2ème niveau est posée sur un socle maçonné percé de baies sur toute sa longueur. Balcons privés et symétriques. Jardin avec pavillon ouvert dans une angle. L’hôtel Beau-Site, par sa dimension, son implantation et son langage architectural peut être qualifié de témoin représentatif de l’architecture hôtelière historisante répandu dans notre canton au début de ce siècle. Respect de caractère Les interventions visant à améliorer les installations de confort peuvent être qualifiées de douces et respectueuses de la disposition et de l’aménagement d’origine. De plus, le propriétaire a su donner à cet édifice une atmosphère et une ambiance toute particulières par une mise en valeur très personnelle et un souci permanent d’entretien malgré les moyens limités à disposition. »

Renaud Bucher
Le conservateur des monuments historiques Département des transports de l’équipement et de l’environnement, Service des bâtiments, monuments et archéologie